Espace partenaires
Vous êtes ici : Accueil | Notre vision | Notre vision

Notre vision

Notre analyse et notre vision. La solution pertinente aux vraies questions.

EF_BW

Depuis quinze ans, les directions financières souhaitent que les échanges de documents se fassent électroniquement, notamment en ce qui concerne la facturation et les données comptables.

Pourquoi les échanges électroniques ne se sont-ils pas généralisés ?

En effet le cadre juridique est posé depuis dix ans pour permettre la suppression du papier, et les moyens de communication existent depuis vingt à trente ans pour échanger électroniquement.

Pourquoi tant de papier, de saisies et rapprochements manuels, de photocopies, d’armoires, de dossiers, de frais d’affranchissement, de retards de paiement, de documents égarés dans les circuits de validation, de clôtures tardives ?

L’énergie des services financiers et comptables ne devrait-elle pas être consacrée au contrôle, à l’analyse et à la décision ?

La mise en œuvre d’un format normé pivot, même dans un cadre juridique maîtrisé, est un graal inatteignable, en raison des caractéristiques mêmes du problème de la mise en place des échanges comptables électroniques :

variété des formats de données et variabilité dans le temps

diversité des canaux de transmissions

spécificités des traitements comptables suivant les entreprises, lorsque des refacturations sont nécessaires, pour des filiales, des propriétaires ou des locataires, ou lorsque les contrats changent, sont signés, résiliés

hétérogénéité des données techniques propres à chaque secteur : factures d’eau, d’électricité, de télécommunication, de services, de fournitures

accessibilité des données sous une forme compréhensible par ceux qui contrôlent la gestion - actionnaires, chambre des comptes, autorités fiscales, contrôleurs de gestion, mandants

difficulté de s’accorder sur les spécifications, de réparer les inévitables erreurs humaines, quand les systèmes sont partagés entre des sociétés et services, a fortiori quand ils ont des tailles et des organisations différentes

La mise en place d’une solution d’échanges électroniques de documents, d’apparence simple, se heurte rapidement à un mur de complexité.

Dans cette situation, les solutions classiques génèrent frustrations, projets interminables, réunions d’ajustement et de mise au point en continu, et se soldent par des coûts de mise en œuvre et de maintenance très élevés.

Convaincus de l’intérêt d’apporter une réponse simple et efficace pour mettre en place la facturation électronique, SERENSIA, exploitant les dernières avancées en génie logiciel, les techniques de développement agile et une architecture innovante, a élaboré une suite logicielle robuste et adaptative, capable d’apprendre et d’évoluer dans le temps pour fournir une solution industrielle et compétitive.

Soutenus par BPI France - alors OSEO Anvar - nous avons mis au point SERENSIA ADAPTIVE SUITE, un ensemble de logiciels s’articulant autour d’une passerelle SERENSIA INTELLIGENT GATEWAY qui nous a permis de déployer des échanges électroniques chez plus de 100 clients dans des secteurs économiques qui n’avaient pas pu le faire jusqu’à présent.

Si vous souhaitez en savoir plus, appelez-nous au 01 53 24 95 55.

Emmanuel Flesselles, Président

Actualités

05 Jul 2017

SALON H’EXPO 2017 À STRASBOURG, ORGANISÉ PAR L’USH

SERENSIA participera au salon H’Expo organisé par l’Union Sociale pour l’Habitat les 26, 27 et 28 (...)

Lire la suite
Témoignage

En choisissant la solution SERENSIA, EDF dispose d’un produit souple, réactif et sécurisé, lui permettant d’apporter à ses clients une réponse simple et innovante en matière de facturation [...]. EDF s’affirme ainsi comme l’un des leaders dans le domaine de la facturation électronique au service de la performance de ses clients.

Marc Gendron - EDF

Directeur du Département Services & Partenariats sur les marchés d’affaires

Lire la suite